Loading...

Avantages fiscaux

Outre le plaisir d’allumer un bon feu de cheminée, de plus en plus de français choisissent de se chauffer au bois car les avantages financiers offerts par la réglementation fiscale sont nombreux et justifient pleinement cette option.
Avant toutes choses, il convient de préciser que la notion de chauffage au bois ne concerne pas les cheminées ouvertes mais uniquement certaines installations fermées (qui remplissent plusieurs paramètres d’efficacité et d’écologie).

Voici quelles sont les mesures prises en faveur du chauffage au bois :
– Un crédit d’impôt pour 2018 de 30 % sur le prix d’achat TTC de l’appareil de chauffage au bois à condition que le logement soit une résidence principale achevée depuis plus de 2 ans, et que l’appareil soit fourni et installé par la même entreprise qui doit être certifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement)
– Un taux de TVA réduit à 5,5 % pour les travaux induits par l’installation d’un chauffage au bois. Les travaux concernés sont :
* La création d’un conduit d’évacuation des fumées si besoin, pouvant aller jusqu’à la transformation de la toiture
* Pose de ballons d’hydro-accumulation, raccordement à la cheminée de la chaudière, pose du conduit et tubage
– Un taux de TVA réduit à 10 % sur l’achat des combustibles de bois en bûche et en granulés
– Une prime énergie + un bonus solidaire depuis 2016
– Eco Prêt à taux Zéro 2018 pour les travaux d’installation d’un chauffage au bois s’ils tendent à l’amélioration de la performance énergétique des logements achevés avant le 1er janvier 1990 à usage de résidence principale. Ces prêts sont accordés par différents établissements de crédit.

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question.

2018-03-14T13:54:58+00:00